logo

Echange Franco-Roumain (Roumanie)

Textes/descriptions/productions multimédias en bas de page

Photographies © Christine Denel / 2015

  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading
  • preloading

Projet ERASMUS + “Des Ecrits aux Ecrans”

Synthèse de l’échange Franco-Roumain, 18-24 mai 2015

Comment résumer un tel échange ? Vous trouverez ci dessous quelques détails, des noms de lieux, des horaires, des situations…
Mais nous savons tous que le bénéfice d’un tel échange dépasse la simple mobilité d’élèves. Il est dans la qualité de la relation, dans les liens établis, dans les discussions informelles, l’ouverture d’esprit, la découverte d’un autre pays et de sa culture, dans les échanges véritables avec ceux qui portent justement cette culture, dans la volonté de dépasser les représentations, pour aller au-delà des “clichés” et des stéréotypes qui accompagnent le pays, d’un côté comme de l’autre…

Pour vous donner une petite idée, voici ce que nous avons FAIT… 

JOUR 1- Dimanche 18 mai :

Après un vol de 2h30 en avion, nous atterrissons vers 14h30 à l’aéroport de Bucarest. Nos deux enseignantes de français roumaines, Cristina et Loredana, sont là pour nous accueillir, nous voilà donc partis en minibus en direction de la ville de Piatra Neamt, assez excités !
Vers 22h, après 6h de bus et malgré la fatigue et la nuit tombée, l’émotion est à son comble : le lycée Petru Rares est en vue et nous apercevons les familles roumaines nous attendent… Les élèves sont enfin se rencontrer, en vrai ! Sourires cordiaux, accolades, un peu de gène mais beaucoup de malice dans les yeux, le contact est établi, et en quelques instants tout le monde s’évapore dans les familles!

JOUR 2- Lundi 19 mai :

Après un accueil chaleureux de tout le groupe dans la salle des professeurs du lycée, les élèves français sont intégrés aux cours : au programme, cours d’astronomie avec présentation des télescopes et du matériel par les élèves roumains eux-mêmes, jeu de rôle mémorable des planètes (grandeur réelle, chaque français incarnant une planète!) dans la cour du lycée, ou encore cours de Physique, de SVT ou d’informatique.
Après-midi, quartier libre et visite de la ville de Piatra Neamt, suivi le soir par un repas convivial dans un restaurant  typique composé de huttes en bois, inspiré des campements de Haïdouks (ces bandits des grands chemins qui volaient aux riches pour aider les pauvres, en signe de révolte contre la domination des sultans Ottomans). Moment inoubliable, veillée à la guitare, chansons françaises et roumaines reprises tous ensembles, assurément un beau moment de partage !

JOUR 3 – Mardi 20 mai :

Pour ce deuxième jour, un accueil phénoménal nous est réservé dans la salle des Fêtes du lycée, en présence des chefs d’établissement, de nombreux élèves et enseignants. Certains élèves sont en tenue traditionnelle, nous sommes invités à rompre et partager le pain de l’amitié, à monter sur scène pour répondre au discours de bienvenue, micro en main. Nous offrons les cadeaux de bienvenue préparés pour le lycée Petru Rares et les différents participants au projet.
Puis nous partons en bus avec les correspondants roumains pour visiter le Monastère du Neamt. Guidés par “Père André”, le moine chargé de la gestion de la bibliothèque du Monastère, nous visitons l’église orthodoxe puis le musée, avec les machines à imprimer et les premiers livres religieux. Les adultes ont accès à la bibliothèque de livres rares du monastère : ambiance “Le nom de la rose“, les mots nous manquent, sensation de moment unique…
Après un déjeuner d’exception au Collège du Monastère, confectionné à base de produits cultivés sur place par les moines eux-mêmes, nous visitons rapidement une église orthodoxe rénovée, entièrement recouverte de fresques et d’icones, à l’intérieur comme à l’extérieur.
L’après-mddi, de retour à Piatra Neamt, tandis que les élèves rejoignent leur famille d’accueil, les adultes visitent la plus ancienne synagogue de Moldavie, entièrement en bois. L’écrivain Emil NICOLAE nous présente les manuscrits religieux, les objets liés aux textes saints juifs, ainsi que le musée attenant à la synagogue, dont le différents objets témoignent de l’importance de cette communauté à Piatra Neamt.

JOUR 4 – Mercredi 21 mai :

Pour nos élèves, ce matin, travaux pratiques au lycée : participation à la réalisation collective, français et roumains réunis, d’un livre numérique, avec l’aide de l’artiste Nicu LUCA, à partir des photos prises la veille au Monastère.
Pour les adultes, matinée de travail et de réflexion sur l’avenir du livre numérique : tout d’abord, accueil  à la Bibliothèque départementale G. T. Kirileanu par le directeur et auteur Adrian Alui GHEOGHE, autour de l’exposition photo de Bernard VANMALLE de l’association “Les Ailes du Vent“. Puis rendez-vous dans l’amphithéâtre de l’hôtel tout proche, pour assister aux trois conférences sur le thème “Hommo Zappiens : l’avenir du livre” :

  • Conférence 1 : “Lire et regarder : quelle liberté ?” par le professeur Adrian ROMILA.
  • Conférence 2 : “Ecrire aujourd’hui ?” par Adrian Alui GHEOGHE, écrivain-poète publié chez Gallimard.
  • Conférence 3 : “Le livre : du mythe à l’objet ?” par l’écrivain et critique Emil NICOLAE.
  • Conférence 4 : “La dématérialisation du livre”, par Carmen Raluca NACLAD, écrivain et critique.

L’après-midi, c’est le partage et l’échange qui sont au rendez vous. En effet, les élèves roumains ont prévu de nous présenter tous les ateliers qu’ils ont mené avec leurs professeurs, en préparation à notre venue en Roumanie. Sérieux, engagement, implication, leur travail sur la langue et la culture française est impressionnant et force l’admiration. Les exposés se succèdent :

  • Atelier 1 : “Art Digital : réaliser un livre numérique sur le Monastère de Neamt”, création menée avec l’artiste Nicu LUCA, en résidence d’artiste au lycée.
  • Atelier 2 : “La Bibliothèque du Lycée Petru Rares : quel passé, quel futur à construire ?”, avec le professeur d’Histoire Dorina DREXLER.
  • Atelier 3 : “Quand les romans français mettent en scène un personnage roumain, l’exemple de la nouvelle Dom Juan de Jean Claude MOURLEVAT et de Patrick MODIANO”, avec le professeur de Français Liliana PISTOL.
  • Atelier 4 : “Monter une pièce en Français : La Vraie fiancée d’Olivier PY, d’après le conte des frères Grimm”, avec les professeurs Magda IFTIMIE et Loredana MITREA.

Beaucoup plus modestement, nous présentons notre court-métrage intitulé “St-Ex Express“, qui nous met en scène dans les lieux que nous jugeons importants dans notre lycée français. Les professeurs documentalistes présentent également les résultats d’un sondage réalisé sur 150 lycéens du lycée Saint-Exupéry, concernant leurs pratiques de lecture et leurs préférences en terme d’auteurs ou de genre de romans, et des échanges entre élèves français et roumains s’engagent.

JOUR 5 – jeudi 22 mai :

Journée de travail pour tous, élèves et adultes : pendant que les élèves français et roumains poursuivent avec Nicu LUCA la réalisation de leur livre numérique sur le Monastère, les adultes partenaires du projet Erasmus se réunissent en Rencontres Transnationales.

JOUR 6 – vendredi 23 mai :

Ce matin, nous avons rendez-vous dans la salle des fêtes du lycée Petru Rares pour assister à un spectacle de théâtre. Lorsque nous arrivons, la salle est comble, professeurs et élèves roumains sont tous là, photos et vidéos sont prêtes… Nous ne le savons pas encore mais un moment exceptionnel nous attend, deux pièces de théâtre parfaitement maitrisées vont nous être présentés par des élèves roumains :

  • La vraie Fiancée d’Olivier PY, pièce inspirée du conte des frères Grimm, jouée en français par une douzaine d’élèves roumains. Costumes, décors, musique, lumières, la performance est fabuleuse, tant dans le jeu des élèves, que dans leur pratique de la langue française !
  • Puis c’est une pièce comique en Roumain qui nous est présentée, avec un scénario traduit en français, qui prouve tout le talent et la passion des élèves du Club Théâtre de l’établissement, de 10 à 18 ans !

L’après-midi, les élèves français, accompagnés de leurs correspondants roumains et de quelques élèves ayant participé au spectacle du matin, testent les télégondoles, sortes de téléphériques typiques de la ville, afin de rejoindre les hauteurs de Piatra Neamt et d’admirer le panorama sur les montagnes environnantes.

La dernière soirée est l’occasion pour tous les élèves de se rejoindre dans la propriété d’un des élèves roumains pour passer un moment festif et convivial entre jeunes européens.

JOUR 7 – Samedi 24 mai :

Après des adieux déchirants aux familles – et la promesse de se revoir très bientôt – nous partons vers Bucarest et profitons de cette escale pour visiter les principaux monuments de la ville, en compagnie de Cristina et Loredana, nos hôtesses, qui nous dressent un tableau à la fois historique, politique et culturel de la capitale, agrémenté de souvenirs personnels très émouvants car authentiques.

Cette semaine a passé très vite, trop vite…
Nous revenons riches de tout ce que nous avons découvert et partagé avec nos correspondants.
Comme le programme ci-dessus en témoigne, nous avons FAIT des choses, menés des activités, visité des lieux, etc.
Mais surtout, nous avons RECU énormément de ces jeunes Roumains, et nous n’attendons qu’une chose : leur OFFRIR l’équivalent et bien plus encore.
Car les voyages sont un DON. Nous n’avons qu’une hâte, l’arrivée de nos correspondants et de leurs enseignants roumains, pour cette fois-ci, leur présenter notre ville et notre culture !

Julie Néron-Bancel, Christine Denel
professeurs Lycée Saint-Exupéry, 83700 Saint-Raphaël

– Film de présentation des élèves du lycée Saint-Exupéry


– Diaporama de l’enquête : Jeunes Français et Roumains face à la lecture


Jeunes Français et Roumains face à la lecture…

Quel rapports entretiennent les jeunes lycéens avec la lecture en général, notamment avec la lecture sur support numérique (liseuses, tablettes, etc.) ? Que lisent-ils, quand, comment et pourquoi ? Quels genres de fictions aiment-ils lire, quels sont leurs auteurs et leurs titres préférés, que ce soit en lectures dites scolaires, dans le cadre des programmes officiels, ou hors cadre scolaire, pour leur plaisir ?

C’est à ces questions que Cristina GRIGORI, Inspectrice de français au lycée Petru Rares De Piatra Neamt en Roumanie, a tenté de répondre, en proposant un questionnaire à 500 lycéens de Moldavie en mars 2015. Deux mois après, au mois de mai, nous soumettions le même questionnaire à 150 lycéens français du lycée Saint-Exupéry de Saint-Raphaël.

Le diaporama ci-dessous présente une synthèse des réponses des lycéens français. A ce titre, il dresse donc un état des lieux de leurs ressentis et de leurs pratiques de lecture, scolaires et non-scolaires, sur support papier ou numérique. Mais il fut également un support privilégié de discussion en mai 2015, lors de la rencontre en Roumaine entre ces jeunes européens, permettant des échanges riches et mettant en lumière à la fois leurs différences et leurs ressemblances.

C.DENEL
Professeur documentaliste Lycée Saint-Exupéry
83700 Saint-Raphaël

– Livre numérique de Nicu Luca (à venir)

  • Colegiul National Petru Rares (Piatra Neamt/ROU)
  • Lycée Saint-Exupéry (Saint-Raphaël/FRA)
  • Share